PayPal

Brefs devenaient les jours Agrandir l'image

Brefs devenaient les jours

Nouveau

Au soir de sa vie, une femme revient sur les choix qu'elle a dû assumer, contre vents et marées, pour que survive l'œuvre de ses ancêtres bâtisseurs.

Plus de détails

12,80 €

Ajouter à ma liste

En savoir plus

Quand Juliette vient au monde dans une famille de bâtisseurs, deux générations de Malet ont déjà pris leurs habitudes à Bois Joli, cours du Parc. Dijon n'est plus cette ville de la fin du siècle, alors transformée en un vaste chantier où tous les besoins se faisaient sentir, et n'est pas encore saisie par la frénésie de l'urbanisme.

Beaucoup plus tard, en vacances au bord de la mer, Juliette, privée de la vue, remonte le temps ; s'attardant aux choix qu'elle a dû faire au cours de sa vie - Fabrice, max, Joan… - pour que survive, dans ce Dijon qu'elle aime, l'œuvre d'Edouard le Morvandiau et de Clémence venue de la côte, dont elle a hérité l'audace et l'obstination.

Fierté d'avoir tenu bon la barre contre vents et marées ; regrets, peut-être, des bonheurs enfuis, abandonnés ou détruits ; espoir malgré tout, de ce que lui réservent les jours brefs de l'automne.

Un volume broché, 128 pages sous couverture illustrée

12,80 €

Avis

Aucun commentaire n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Brefs devenaient les jours

Brefs devenaient les jours

Au soir de sa vie, une femme revient sur les choix qu'elle a dû assumer, contre vents et marées, pour que survive l'œuvre de ses ancêtres bâtisseurs.

Donnez votre avis

30 autres produits dans la même catégorie :